Le passé Perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le passé Perdu

Message  Arverne le Mar 15 Mai - 6:00

Miaou !

A la suite de ce post vous allez pouvoir lire mon nouveau RP " Le passé Perdu " dont les personnages principaux seront Genbaku et Shizen.
Celà fait longtemps que je n'ai rien écrit, et mes précedent n'était pas aussi bon que ce qu'on peut lire avec Chiipsi mais bon, qui ne tente rien n'a rien ( soyez indulgent T-T )

Comme vous le savez je suis une bille en orthographe, donc si vous trouvez des fautes dites les moi en MP ca sera gentil =)

Sinon, ce RP va être sous forme de chapitre posté à la suite. Comme le RP est centré au tour de la prochaine MAJ de Sufokia, la suite du RP sera parfois longue car dépendra de ma découverte de Sufokia.
Merci de ne pas poster à la suite de ce message pour laisser la place aux Chapitres.

Tout critiques sera fortement apprécié en MP pour améliorer au mieux les prochains chapitre =)


Bonne lecture


Dernière édition par nekosama le Lun 23 Juil - 22:37, édité 3 fois
avatar
Arverne
Meneur Chabuleux.

Messages : 2036
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 24
Localisation : Le Puy En Velay, Haute-Loire, Auvergne ^^

Voir le profil de l'utilisateur http://www.l-eclipse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le passé Perdu

Message  Arverne le Mar 15 Mai - 6:13

Chapitre 1 : La lettre perdu.



La personnalité … voilà bien l'essentiel pour un membre de l'Eclipse … Mais voilà un point bien difficile quand nous ignorons qui nous sommes, et tel est le problème de Genbaku.
Cette jeune roublarde était la fille de l'Ecaflip Neko, durant tout son enfance elle n'entendait que la même chose … Shizen, sa petite sœur, était le portrait craché de son père, sauvage et insouciante, Gen elle ressemblait à sa mère … Mais le soucis était là, elle ne connait malheureusement pas sa mère. Alors qu'elle n'était âgé que de 3ans, peut de temps après la naissance de sa sœur, leur mère avait disparu mystérieusement du jour au lendemain sans laissé la moindre trace.
Après 13ans d'absence, 13ans de chagrin, la jeune fille prit son avenir en main, elle devait absolument retrouver sa mère !


Pour parvenir à bout de sa quête, la jeune roublarde devait faire appel à ceux qui connaissait le mieux ses parents : les membres de la guilde à son père, l'Eclipse. Elle commença son investigation en demandant conseil à une jeune xelorette, pas si jeune que ça, caché dans la réserve la bouche remplit de cuisse de bouftou.

-Euh … Apesanteur ?
-Hum … Oui ? Qu'estchequia ?
- Répondit la disciple Xelor tout en continuant son festin.
-Tu sais quoi au sujet de ma mère ?
-Ch'est qui déjà ta mère ?
-Bah justement je cherche à savoir. Toi qui est souvent avec Papa il ne t'a jamais parlé d'elle ?
-Chcrois pas * Gloups * Je le connais pas depuis si longtemps moi, demande plutôt aux sœurs Gozh … Et petite, soit mignonne ne dis à personne que je suis ici … Mais chez Renavatio on a rien à becqueter


Dépitée, la jeune fille se dirigea donc à l'étage, ouvra la porte d'une chambre et choquée, vit les deux sœur se battre en sous-vêtement à coup de Polochon. A la vue de Gen, la plus jeune des deux se jeta sur la gamine en hurlant :
-Oui ! Viens jouer avec nous !!
-Euh …
-Freya, je crois pas qu'elle ai le moral de jouer, t'as vu la tête qu'elle nous tire !
- nota l'ainée- Qu'est-ce qui t'arrive ma belle ?
-J'ai décidé de retrouver ma mère … Je vous en prie, aidez moi !
-C'est vrai que le chat parle jamais d'elle ! Je pensais que vous en aviez pas moi !
- affirma la Iopette persuadée de la possibilité de faire un bébé seule -
-Je peux pas trop t'aider pour le moment. Ton père a toujours été super discret à propos d'elle depuis sa disparition. Je sais juste que tu lui ressemble, le même regard, le même sérieux. Quand elle est partie Neko la cherché pendant plusieurs mois sans relâche. Il a tout abandonné du jour au lendemain.
-Pourquoi ? Papa est feignant mais là c'est grave !
-Tout ça à cause d'une lettre je crois … Un jour, après le passage des Tofus Facteurs il a eu une lettre, après sa lecture il a foncé chez lui et n'est pas ressortit avant une semaine. Il n'a plus jamais évoqué ta mère ou cette lettre.


La Iopette qui entre temps avait eu le temps d'enfiler ses vêtements attrapa ses deux nouvelles compagnons de jeux et toute fier de son initiative affirma :
-Bah c'est pas compliqué, si on veut cette lettre va falloir fouiller !
-Attends je suis pas habillée !
- Répondit Minimwa paniquée -

Quelques instants plus tard la petite maison de la famille Vergnat était toute chamboulée du sol jusqu'au plafond en passant même par les WC.

-Il est encore en voyage au fait ? Raaa ! Il a un trou dans chaque caleçon !! - constata Freya -
-Oui, chaque année à la même période il s'absente. Puis les trous c'est pour passer sa queue.

Après plus d'une heure de recherche et un sacré bordel, Mini arrêta de bavarder ( ce qui est quand même rare ) pour lire un parchemin.
-C'est quoi ? Tu as trouvé les relevés de compte en banque de Neko ? - dit sa petite sœur d'un ton moqueur.
-Non, c'est des extraits de naissance tamponné par la nation de Sufokia …
-Sufokia
? - interrogea la roublarde – C'est donc là-bas que serait ma mère à ton avis ?
-Probable... Mais le plus troublant ce sont les noms …
-Comment ça ?
-Genbaku et Shizen ne sont pas vos véritable prénom … ou du moins que vos second prénom.


Dernière édition par nekosama le Lun 23 Juil - 20:42, édité 1 fois
avatar
Arverne
Meneur Chabuleux.

Messages : 2036
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 24
Localisation : Le Puy En Velay, Haute-Loire, Auvergne ^^

Voir le profil de l'utilisateur http://www.l-eclipse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le passé Perdu

Message  Arverne le Jeu 17 Mai - 23:43

Chapitre 2 : Révélation et Disparition

Le silence était devenu maître de la pièce après l'annonce de l'osa, à un point qu'on pouvait entendre les moskitos voler.
- Mais … c'est pas possible ! Paniqua Genbaku
- Navré mais si, ce papier est tout ce qu'il y a de plus officiel : Tampon Sufokien, avec signature des parents, Neko et Nuo, ta mère.
-Mais alors, quel est mon véritable prénom ?
-Jiao.

Cette voix n'appartenait à aucune fille dans la pièce, mais la roublarde n'eut aucune difficulté à la reconnaître. Elle se retourna donc d'un air surpris vers sa petite sœur.
-Shizen ? Qu'est-ce-que …
-Lyniao
-A t'es souhait
répondit poliment la Iopette.
-Non... Linyao est mon véritable prénom. Je suis Linyao Shizen Vergnate et toi grande soeur … Jiao Genbaku Vergnate.
-Jiao … J'aime bien
– Reprit Genbaku … enfin Jiao, encore sous le choc.- Mais comment tu sais tout ça ?
D'un air gaine Linyao répondit :
- Bah en fait … Ça fait un moment qu'à l'aide de mes poupées je t'observe. Quand j'ai finalement comprit que tu étais à la recherche de Maman, j'ai empoisonnée papa pour avoir quelque réponses. Rien de violent ! Juste une sorte de filtre de vérité dans son sommeil.
-Mais pourquoi nous a-t-il menti tout ce temps ?
-Genbaku et Shizen sont certes que nos second prénom, il reste nos prénom donc techniquement il nous a caché que la moitié de la vérité. Pour l'autre moitié … C'est Maman qui avait choisi Jiao et Linyao, quand elle est partie Papa a voulu supprimer tout souvenir d'elle, y comprit nos prénoms.
-Hey ! Je veux pas détruire l'ambiance mais la lettre qu'on cherche depuis le début … On l'a toujours pas retrouvée … Si ? Non ? Où qu'elle est ?
– Constata Freya.
- Brûlée – répondit Linyao - Il a uniquement gardé les extraits de naissance.
Encore une fois, un grand silence retomba sur la pièce entre les sœurs Vergnate choquées, et les sœurs Gozh gainées. Silence vite brisé par la remarque de la cadette Gozh.
-C'est marrant ça ! Neko Vergnat, Nuo Vergnate, Jiao Vergnate et Linyao Vergnate … Ça fait toujours « Overgnate » !
-Mais ça veut strictement rien dire « overgnate » !
- Soupira sa sœur dépitée par l'absence de jugeote de sa sœur dans certaine occasion... Encore une victime du Dieu Iop.
Mais le peu de cerveau de la Iopette était amplement compensé par son grand cœur, grande qualitée Gozh. La Iopette lance une petite bourse de kamas à la roublarde.

-Normalement il y a assez pour voyager jusqu'à Sufokia et vous payer une chambre à la taverne du coin une fois là-bas.
-Puis si il y a le moindre problème
- Renchéri Minimwa Vous prévenez, on rapplique direct le fouet en main !
-On y pensera ! Merci à vous les filles … Allez Shizen, en route !
-C'est Linyao mais c'est pas grave, j'arrive !


C'est ainsi que les deux filles de Neko dirent au revoir à leur protectrice Gozh pour traverser Amakna jusqu'à Sufokia. Après plusieurs heures de voyage, exténuées, elles arrivèrent enfin à la Taverne du Ripate, unique taverne de la région. A l'intérieur, seul trois hommes étaient présent : Le Tavernier entrain de nettoyer ses assiettes sales, et dans le fond de la salle, deux hommes tapis dans l'ombre buvaient des bières, un pandawa et un vieil Enutrof, surement deux pécheurs habitués des lieux.
Jiao s'adressa alors au tavernier, un homme grand et imposant.

-Bonjour, une chambre pour la nuit s'il vous plais.
-C'est 5 kamas ma mignonne.

Tout en tendant les pièces d'or au tavernier, elle tenta d'en apprendre plus au sujet de sa mère, à l'annonce du prénom Nuao, le tavernier devint livide.

-Écoute moi petite, je sais pas qui tu es mais là tu t'intéresse à des choses qui dépassent largement deux simples fillette ! Alors dégage de là avant que les deux du font de passe l'envie de revenir !

La roublarde tenta d'objecter mais les deux hommes dans le font se levèrent armes en mains. Linyao qui venait de saisir leur intention hurla :[/i]
-RONCE APAISANTE !

Aussi tôt une multitude de ronces entravèrent les deux guerriers empêchant ainsi tout offensive de leur part. Quand elle se retourna, sa sœur avait profité de la diversion pour coller son pistolet sous la gorge du tavernier.
-Maintenant mon gros, dit-elle, tu va gentiment me dire TOUT ce que tu sais au sujet de Nuo Vergnate !
-Ok Ok ! Cela date, il y a 13 ans, une femme du gouvernement de Sufokia, du nom de Nuo Vergnate, était venu enquêter au sujet d'un peuple sous la mer. Évidemment elle n'a trouvée que moqueries. Mais du jours au lendemain elle a disparue de la région. Au début on était pas choqués, comme des rumeurs disaient qu'elle avait trouver quelque chose on en a tous déduit qu'elle était retourné faire son rapport. Mais depuis, tout ceux qui s'intéresse de prêts ou de loin à cet mystérieux peuple, tous on mystérieusement disparu la nuit quand ils étaient sur les ponts. On raconte qu'il y a vraiment un peuple sous la mer, qui remonte parfois à la surface kidnapper les plus curieux, et les plus valeureux pour en faire des soldats … Je vous le dit, ils sont partout, et bientôt ils vont revenir à la surface !
-Des histoires pour effrayer les touristes oui ! Bref, on prendra pas de chambre finalement !
-Une dernière chose ma p'tite, Ils ont des oreilles de partout … Ils savent que vous êtes à leur recherche, et ils vont pas vous laissez fouiner longtemps !
Ricana le tavernier pendant que les deux jeunes filles s'éloignaient.
Après quelque pas Linyao regarda sa grande sœur et la questionna :

-Mais attend ! Si il y a vraiment un peuple tu ne crois pas qu'on devrait les faire taire ! Et surtout éviter de nous promener seule la nuit !
-T'en fait pas ils parleront pas !
-Aussi tôt les paroles de Jiao prononcé, un énorme souffle de vent fit exploser la taverne et ceux qui l'occupaient.
La jeune fille ricana, fier de son explosion tout en continuant sa route. Au bouts de quelque instant elle dit :

-Bon Shizen, on va essayer de trouver un logement pour la nuit, on continuera notre recherche demain.- Mais aucune réponse ne se fit entendre.- Shi... ah oui navré, j'ai du mal avec nos nouveau prénoms. Ça te convient Linyao ? Lin …
Quand la roublarde se retourna, elle constata avec effroi l'absence de sa sœur.
-Linyao t'es où ? Répond c'est pas drôle !!-Hurla-t-elle désespérément. LYNIAO !!

avatar
Arverne
Meneur Chabuleux.

Messages : 2036
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 24
Localisation : Le Puy En Velay, Haute-Loire, Auvergne ^^

Voir le profil de l'utilisateur http://www.l-eclipse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le passé Perdu

Message  Arverne le Lun 23 Juil - 22:38

Chapitre 3 : La population perdu.

-Linyao ! Répond non d'un bwork !! C'est plus drôle maintenant !!

La jeune Roublarde était en panique … Comment sa petite sœur avait-elle disparu sous ses yeux, sans même qu'elle le remarque !? Soudain les paroles du vieux tavernier ( paix à son âme ) lui revint en mémoire : «  Mais depuis, tout ceux qui s'intéresse de prêts ou de loin à cet mystérieux peuple, tous on mystérieusement disparu la nuit quand ils étaient sur les ponts »
Pourtant … toute cette histoire était dur à croire, encore un compte pour les enfants d'Incarnam, mais elle ne pouvais pas prendre de risque.
Après quelque instant de réflexion et de révisions de ses armes, Jiao attrapa un MP ( Message Portatif ) qu'elle accrocha à la jambe d'un piou. Ce message était destiné à son père dans l’espoir qu'il puisse intervenir, elle déposa délicatement le Piou paniqué dans son fusil et … tira pour lui donner des ailes !!

Dans l'eau … une agitation se fit sentir, les pichons fuyait le plus vite possible. Une lueur rouge et inquiétante remontait peu à peu à la surface jusqu'à … agripper violemment la roublarde pour l'emporter dans l'eau.
La peau métallique de son agresseur glaça le sang de Jiao qui essaya de fuir par tout les moyens :
Elle commença par sortir son épée pour tenter une Resquille sur le monstre en vain, finalement elle tenta un Tromblon avec son Pistolet qui lui permit de s’échapper. C'était sans compter sur les capacités de son agresseur, en quelque second une attaque d'écume la projeta contre une bordure du pont de Sufokia où elle se cogna violemment et perdit connaissance.


A son réveil, elle se trouvais dans un endroit sombre, souterrain et humide. Des hommes et des femmes, avec de drôle de combinaisons sortait d'un tonneau géant avec des caisses d'arme, des sortes de tourelles.


- Jiao … fit une petite voix fébrile.
- Linyao c'est toi !! Tu vas bien petite sœurs ? Où sommes nous ?
-Je vais bien ne t'en fait pas … d'après mes poupées nous sommes dans l'ancien Sufokia
-Beau travail d'investigation !!
hurla une voix roque qui raisonna dans toute la pièce.
-Je suis Boby Dick, capitaine en second de cette équipe. Bienvenue dans les profondeurs de Sufokia, et en voici sa population oubliée … le peuple Steamer.
Vous nous voulez quoi ?
répondit agacé Jiao, en essayant de gagner du temps.
- Il y a plusieurs années de ça, une terrible vague d'Oktapodas déferla sur notre cité de Sufokia, la magie de nos gardienne forma alors une immense bulle de protection pour protéger la cité, mais cela n'a pas empêcher la ville d'être englouti. Pendant longtemps, nous le peuple considéré comme mort, nous avons maudit les 12 dieux pour nous avoir infligé une telle punition. Par chance, les époques changes, il y a quelque année nos scientifique on inventé des machines capables de sortir de l'eau. Nous avons d'abord utiliser ces chef-d’œuvre pour ramasser en toute discrétions du matériel pour en construire en grande quantité... Mais des personnes ont commencé à soupçonné notre existence, nous avons donc était contraint de les faire taire pour préserver notre secret jusqu'à notre retour.
-Et après c'est ma poupée la folle …
répondit la disciple de Sadida
- Mais vous savez … Pour vous c'est plus une histoire personnel, Mlle Vergnate !
-Comment connaissez vous notre nom ! Par Iop vous allez regretter de nous avoir kidnapé !!
-Voyez-vous … Le poste de capitaine en second ne me plaisais plus vraiment. J'ai toujours gagné en échelon grâce aux chantage … Mais comment faire chanter une femme qui a tout abandonné pour sa mission... Ah mais je sais !! En kidnappant ses filles …
-Vis-capitaine ! Le capitaine Vergnate est en ligne de vue, elle arrive !
annonça un homme dans un scaphandre
- Bien, tous à votre poste ! Harponeuse en avant!

Un sous-marin immergea alors de l'eau. La porte s’ouvrit doucement, une femme fit son apparition, enleva son scaphandre et laissa s'échapper sa belle chevelure bleue … Et se retrouva nez à nez avec une mutinerie !
- Nuo Vergnate … bienvenue à la maison ! ricana Boby Dick
- Vis-capitaine Dick ! Qu'est-ce que toute cette masc... La steamer stoppa nette à la vue des deux jeunes filles ligotés. Même si elle ne les avait pas vu depuis des années, elle reconnu immédiatement ses filles
- Jiao ! Linyao ! Qu'à tu fais à mes filles monstres !
Moi un monstre ? Non … je te rend tes filles, je suis plus une personnes altruistes dévoué à Eniripsa pour une fois … Les choses sont simples Vergnate. Soit tu abandonnes ta place et ta vie ici et tu retrouves tes filles … Soit je les tue … A toi de voir …
- C'est bon … Si tu veux ma place prend là … mais touche à un seul cheveux de mes filles et je jure sur tout 12 dieux que tu ne t'en sortira pas en vie …
- Je vois que tu es raisonnables … raisonnablement naïve... Gardes !! Mettaient la donc au fer avec ses filles !


Après de triste retrouvailles Nuo s'adressa discrètement à ses filles …
- Et Neko … il est au courant que vous êtes en danger ?
J'ai envoyé un MP à la guilde en espérant qu'il intervienne.
répondit la Roublarde
[i]- Très bien … Dans mes souvenirs l'Eclipse est une sacré armée de fou, mais on peut leur faire confiance … Nous n'avons plus qu'à attendre les secours...

avatar
Arverne
Meneur Chabuleux.

Messages : 2036
Date d'inscription : 02/10/2009
Age : 24
Localisation : Le Puy En Velay, Haute-Loire, Auvergne ^^

Voir le profil de l'utilisateur http://www.l-eclipse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le passé Perdu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum