Chroniques d'une disciple Ecaflip - Première partie - Episode second

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chroniques d'une disciple Ecaflip - Première partie - Episode second

Message  Oo-Chiipsi ( Erza ) le Mar 26 Juil - 1:33

Le Tifoux des Brumes

Gravée sur l'âme

Chiip' avait l'habitude de flâner dans la taverne d'Astrub, et n'allait pas manquer à cette habitude journalière malgré ce fichu symbole qui fait encore des siennes. Aujourd'hui, elle devait d'ailleurs recevoir un tatouage mystique : celui de L'Eclipse, cette fameuse Lune Pourpre sur fond blanc. En général, les personnes hésitent à intégrer les guildes car elles appréhendent le tatouage. En effet, ce dernier est source de douleurs abominables, puisqu'il ne s'agit pas d'une simple brûlure de la peau mais d'une inscription gravée par un mage. Le symbole traversera ainsi sa peau, sa chair, son os et ce jusqu'à son âme, permettant une reconnaissance de tous grâce à une aura dont la couleur, la forme et le symbole du blason de guilde seront perceptibles.
Mais la disciple Ecaflip expérimentée ne redoutait vraiment pas cette étape, car en effet elle avait rejoint les rangs de bien des guildes, dont Les rois d'allister, The killers of allister et Never Alone' pour ne citer que ces trois la. La tradition de L'Eclipse voulait que cet événement se passe dans cette taverne surpeuplée, au yeux de tous, et sous la direction des bras droits, tous plus puissants les uns que les autres. Eux, c'est entre autre Nekosama, un vieil écaflip, Freya, une ravissante et gentille disciple Iop, Shiro, un disciple Sacrieur terrifiant, Stink, un vieil ami du vieux Neko et Didoune, la sulfureuse disciple Eniripsa, excellant dans le domaine du soin magique et actuelle meneuse.

C'était aujourd'hui, le jour J. Elle avait amené son Tifoux, emmitouflé dans des lambeaux de laine royale de Bouftou. La lueur avait disparue et la tourmente de son maître aussi. Nekosama était déjà là, du moins physiquement. Ce félin plutôt lunatique collait très bien avec l'esprit général de la guilde. C'était d'ailleurs lui qui l'avait éclairée sur ce symbole, et lui aussi qui lui avait proposé de postuler. Il aurait pu s'apparenter à un disciple Pandawa étant donné qu'il est constamment dans un état de semi-ébriété, mais l'étrangeté de cet état si particulier, c'est qu'il se contente de quelques petites bières de houblon ici et là. Personne n'a jamais su pourquoi, avec si peu d'alcool consommé, il errait en titubant. Stink, lui, était dehors, scrutant l'horizon en mâchonnant une plume de Tofu. Il était assez froid par moment, dérangé par des pensées ou des souvenirs peut-être. Avait-il un passé difficile? Personne ne savait, du moins c'est ce que se disait Chiip'. Une odeur envahit les narines de la femme-chat, un délice mielleux parfumé de roses fraîches avec une note de citronnelle. C'était Freya, sûrement en train de franchir l'ancienne muraille de la ville, à quelques kilomètres de là. Neko dormait toujours, dans le coin entre le mur et le bar, près de la porte. Stink avait lui aussi remarqué l'approche de Freya, et semblait la distinguer clairement au loin. Il ne la quittait pas des yeux. Une odeur prononcée de sang vint perturber l'extase olfactive : Shiro venait de traverser le portail de magie pure, vulgairement surnommé "Zaap". Didoune, la petite et fébrile meneuse en apparence, se débattait avec sa dragodinde plus têtue et stupide qu'un caillou n'obéissant pas aux ordres (ou qu'un iop de magie terrestre ne voulant pas profiter des petits soins d'un disciple Féca...). Un sourire se dessina entre les moustaches de Chiip' quand elle remarqua qu'une vingtaine d'hommes allant d'une dizaine à une centaine d'années suivaient la prêtresse médicale dans le but de la séduire.

Toutes les personnes importantes de la guilde étaient là, à l'exception de Jay et d'Ayame, partis il y a des mois de cela que personne n'avait jamais revu depuis. Minimwa, une disciple Osamodas cinglée et un peu mégalo voulant conquérir tout les félins du monde pour les utiliser comme animaux de compagnie, était aussi présente. Cinglée, certes, mais d'une puissance phénoménale. Elle talonnait Freya, qui avait atteint son point culminant de puissance magique, et était riche, bien habillée et avait rarement besoin de quelqu'un quand il s'agissait de combats délicats. Un quasi modèle pour sa petite soeur, pensait Chiip'. Les autres membres moins hauts gradés, et apparemment aussi importants quand même, allaient et venaient, n'étant pas obligés de subir cette longue cérémonie. Nekosama était réveillé et l'admission pouvait commencer.
Après plusieurs minutes de charabia incompréhensible formulé par le félin lunatique, Shiro entreprit de faire à son tour son discours traditionnel. L'attention de Chiip' baissa un instant, et laissa hasarder sa main vers son tas de laine, où elle avait sentit une petite brise fraîche. Elle tâtonna du bout de ses griffes le petit nid douillet pendant que Shiro continuait son flux de paroles ennuyeuses. Sa main s'enfonça dans la laine encore un peu plus, et pas un signe de mouvement. Elle se mit a remuer un peu plus énergiquement sa main, ce qui ne manqua pas d'attirer l'attention des membres, fronçant les sourcils tant cette attitude les offusquaient. Au moment où par mégarde Chiip' détourna le regard furtivement vers sa main gauche, Didoune éclata.

"Ca suffit !! Qu-es-ce que c'est ces manières ! Je te rappelle que nous sommes là parce qu'on veut bien te laisser une chance d'entrer dans notre guilde ! Alors si ça ne convient pas tu..."


L'éniripsa avait finit par se figer, comme les autres membres qui s'étaient figés pendant que leur meneuse hurlait. Chiip', qui continuait à regarder honteusement les pieds de Didoune, n'avait pas remarqué que tout les regards se tournaient maintenant vers son petit paquetage. Troublée du silence ambiant, elle finit tout de même par relever sa tête vers les membres de L'Eclipse. Tous étaient figés d'effrois. Sans détourner le regard, elle ramena sa main gauche sur ses genoux, puis remarqua avec stupéfaction que les poils de sa main étaient givrés. Une brume épaisse recouvrait le petit banc de bois où elle était assise. Il faisait de plus en plus froid et humide, mais la stupeur générale empêchait de frissonner.

La brume glaciale envahissait petit à petit la petite taverne paisible, glaçant les paroles, les odeurs, les pensées, la vue, la raison et le sang-froid de tout ce qui pouvait bien se trouver dans la pièce. Seuls étaient audibles le craquement du bois et le crissement des cristaux de givre sur les petites vitres.




Chiip'stories ®
avatar
Oo-Chiipsi ( Erza )

Messages : 48
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation : Dans ton mobile

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques d'une disciple Ecaflip - Première partie - Episode second

Message  Invité le Dim 31 Juil - 20:38

"Elle talonnait Freya, qui avait atteint son point culminant de puissance magique, et était riche, bien habillée et avait rarement besoin de quelqu'un quand il s'agissait de combats délicats. Un quasi modèle pour sa petite soeur, pensait Chiip'."

Petite rectification niveau lien de patentée, rien de bien méchant, en fait c'est Freya la petite sœur et Minie la grande ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques d'une disciple Ecaflip - Première partie - Episode second

Message  Oo-Chiipsi ( Erza ) le Dim 31 Juil - 21:44

désolée de la confusion, je voulais dire dans le sens ou minie serais un quasi modèle pour la petite soeur de Chiip' ^^' ( Jacta, la sacrieuse avide de pouvoir et de puissance ;D ) lol!
avatar
Oo-Chiipsi ( Erza )

Messages : 48
Date d'inscription : 22/07/2011
Localisation : Dans ton mobile

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniques d'une disciple Ecaflip - Première partie - Episode second

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum